1.jpg

KOMISSION G88/05/38

Ceci n'est pas un Mauser. Nous avons pensé intéressant de le rajouter sur notre liste car comme sa version non modifiée G88/05, il possède plusieurs points communs avec les autres fusils Mauser de l'armée turque ou de l'empire ottoman. Une des plus importantes particularités est sa cartouche de 7.92x57 (8x57IS) qu'il partagera avec les autres fusils modèles 38 ou autres modifications "38". Nous appellerons ce fusil sur cette page avec la particularité 88/05/38 par souci de compréhension avec les autres modifications "38". En effet, cette modification est parfois appelée /30 ou /35 mais rien d'officiel dans les documents turcs ne semble fixer la désignation de cette modification dans les diverses archives à notre disposition.

20200401_144856.jpg

Sur cette vue vous pouvez constater que le profil de ce G88/05/38 n'a plus grand chose à voir avec sa version originale. La crosse possède un profil "moderne", le tube protège canon est tout simplement supprimé et un garde main est ajouté au niveau de sa nouvelle hausse. Le canon sera changé par un canon neuf au profil "38"

20200401_145004.jpg
20200401_145006.jpg

Ce fusil G88/05/38 gardera une partie de ses pièces d'origine dont certaines subiront une profonde modification comme le boitier de culasse. Le tonnerre est meulé pour supprimer le marquage des arsenaux allemand afin d'y ajouter celui de l'usine en charge de la transformation : TC ASFA ANKARA signifie Turkiye Cumhuriyeti (république de Turquie), Askari fabrika (fabrique militaire) d’Ankara.

Notre exemplaire de 1940 est tardif vis à vis de la modification commencée au début des années 30

20200401_145019.jpg

Il est fort possible que ce fusil ait pu avoir un marquage primitif comme sur notre page du Mauser 1903/38 mais aucune photographie en notre possession ne peut le prouver.  La culasse est identique à celle d'origine. Elle comporte des numéros de série frappés en caractères arabes ainsi qu'un croissant sur la boule du levier, drapeau et noix de culasse indiquant que ces pièces ont passé avec succès le contrôle des services chargés des vérifications de conformité.

Certaines de ces culasses seront changées par des fabrications pour l'armée allemande. Elle sont reconnaissables par leurs marquages impériaux. L'origine de la fabrication de ces culasses "ottomanes" semble complexe. Si le G88/05 ottoman disposait d'une hausse en caractères arabes pour en faciliter l'usage par les tireurs ottomans, la nécessité d'une culasse au numéro frappé avec les mêmes caractères ne semble pas nécessaire. Ces culasses ne sont pourtant pas des "allemandes" modifiées mais semblent être sorties d'usine avec ces numéros de série arabes.

Comme indiqué précédemment, ce fusil gardera une partie de ses pièces mécaniques. Vous pouvez voir sur la photo de droite que la sous garde à excroissance extérieure si familière au G88/05 est totalement conservée. Les vis d’origine, aux côtes particulières sont également conservées. Le tout comportant les marquages impériaux allemands (photo du bas).

20200401_145137.jpg
20200401_144912.jpg
20200401_144958.jpg

La hausse est tout simplement changée avec son pieds de hausse. La planchette de hausse est de type "38", caractères occidentaux, graduée de 100 à 2000m et fonctionne avec la pente du support de hausse comme les armes modernes. Un nouveau numéro de série est frappé sur curseur ainsi que sur la partie arrière de la planchette. Un numéro de série est aussi ajouté sur le pieds de hausse (photo du bas).

20200401_145925.jpg
20200401_145848.jpg

1

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Pour pouvoir moderniser la crosse de ces fusils, les turcs ont dû se confronter à plusieurs problèmes techniques. Le principal est le design du boitier de culasse qui recevait à l'origine un tube protège canon vissé au bout du tonnerre qui rendait impossible la mise en place d'un garde main type 38 dans le prolongement du tonnerre. Pour remédier à ce problème technique, les turcs ont tout simplement coupé le tube protège canon (1) quelques mm après le filetage pour ainsi générer une fixation de garde main Mauser. En effet, la forme évasée (flèche bleu) donnée aux quelques 7mm restants après le filetage permet d'y emboîter un garde main de type "38".

20200401_150031.jpg
20200401_150124.jpg

1

Vue de la partie basse de la pièce modifiée (1). La fixation avant (2) de la sous garde de l'ancien tube protège canon modifié est conservée.

2

La nouvelle crosse dessinée spécialement pour cette modification deG88 (voir le tour à copier les crosses en annexe de cette page) viendra épouser totalement la forme du boitier et de sa pièce modifiée. La fixation avant vient s'insérer dans son logement (2) et le guide (3) vient se loger dans butée de recul originale adaptée dans cette nouvelle crosse.

2

3

3

20200401_150133.jpg

La butée de recul originale du G88 est conservée sur notre modèle modifié. Notez la présence du marquage impérial allemand sur la partie gauche de la butée (photo de gauche)

20200401_150127.jpg

Au niveau de l'avant de la crosse est fixé un embouchoir avec tenon de baïonnette type 38 afin d'adapter une baïonnette Mauser des différents modèles ottomans et turcs (sauf 1887). Cette modification permet donc à notre vieux G88 d'avoir des  pièces interchangeables avec n'importe quel autre Mauser turc

20200401_144922.jpg
20200401_144942.jpg

La grenadière de notre exemplaire (photo de gauche) semble être une fabrication turque. Elle est fabriquée au plus simple, ne comporte pas de nervure et possède un numéro de série sur la partie gauche. Sur la photo de droite, un œillet de démontage de percuteur est présent comme sur tous les Mauser ottomans modifiés ainsi que sur les modèles 38.

20200401_144915.jpg
1.jpg

Dernière évolution des vieux fusils Komission 88 cette version est une amélioration importante démontrant l'acharnement des armuriers turcs à vouloir agrandir leurs arsenaux avec des armes possédant un maximum de pièces interchangeables. Ce fusil est bien plus agréable au tir que sa version d'origine. La crosse est bien plus ergonomique, et le garde main lui donne un design bien plus moderne que son ancien tube protège canon très souvent endommagé avec le temps.

Ces modèles sont assez rares et souvent confondus avec des Mauser modèles 1890/38 à cause de son chargeur extérieur. Au tir, la culasse de G88 est très douce et souvent plus souple que des actions Mauser 98. Leurs canons "neuf", souvent récupérés en parfait état après avoir passés des années stockés dans la graisse au fond d'une caserne d’Anatolie donnera le meilleur de la cartouche 7.92x57.