MAUSER TURC M38 COURT

Pour ce modèle 38 court, les informations ne sont pas légion. Il a été construit en parallèle du modèle 38 standard.

Il reprend le concept du Modèle karabiner 98 allemand de la première guerre mondiale. Il est significativement raccourci, possède un levier de culasse coudé et il est possible d'y fixer une sangle latérale pour un meilleur confort (cavaliers par ex). Chambré en 7.92x57 (8x57is) lui aussi, il vient en supplément des modèles 38 standards.

Ces fusils M38, standards ou courts, sont équipés de boitiers 98 large ring de différentes origines. Certains de ces boitiers ont des marquages impériaux allemands et ont probablement été démontés sur les Gewehr 98 dont devaient disposer les Turcs suite à la première guerre mondiale. D'autres ont des marquages spécifiques et ont certainement été fabriqués dans les usines turques (difficile cependant d'avoir des sources quant à l'origine des machines spécifiques que devaient posséder la Turquie pour fabriquer ces boitiers, les allemands n'étant pas les seuls à cette époque à être dans la capacité de les produire). Nous retrouvons parfois le marquage "K" "Z" sous le boitier. Sur la glissière de culasse côté droit, le marquage "A". Comme le modèle 38 standard, il sera difficile d'établir une liste fixée de spécificités à ce modèle étant donné la provenance multiple des pièces et des refabrications turques de pièces spécifiques parfois usinés en laiton.

Comme tous les autres fusils "38" le même marquage est apposé sur le tonnerre. Cependant il n'y aura pas de marquages primitifs comme rencontrés parfois sur les modèles allemands modifiés étant donné leur fabrication tardive. Comme le modèle 38 standard, ces boitiers ont des marquages parfois mal frappés. En effet, la date est souvent difficilement visible et parfois non alignée. Pareil pour le marquage Ankara qui se retrouvera parfois de travers. Nous pouvons donc supposer que les turcs n’utilisaient pas les mêmes machines (ou techniques) que les allemands dont les marquages sont très propres.

La culasse, très certainement fabriquée en Turquie pour certains modèles, ne comporte pas de marquages spécifiques à part le dernier chiffre du numéro de série. Elle a été fabriquée droite à l'origine et coudée dans un second temps pour s'adapter à cet exemplaire court, ceci afin que l'arme soit moins encombrante comme les fusils de cavalerie karabiner 98. Cependant la boule du levier ne sera pas quadrillée comme le K98 mais seulement usinée en surface pour permettre un bonne fermeture contre la crosse.

Le pied de hausse est spécifique, la lame du guidon est protégée des chocs par deux oreilles en relief de part et d'autre Ces mousquetons de cavalerie  conçus pour être malmenés pendant leur transport, devaient posséder impérativement cette protection pour ne pas risquer de déplacer le guidon en cas de choc. On retrouve cette spécificité sur le modèle argentin 1909. 

1

2

Pour l’anecdote il m'est arrivé de me perdre sur ce type de guidon. En effet, quand la visibilité n'est pas optimale, il arrive de confondre la mire avec ses renforts latéraux.

Sur la photo 1, vous pouvez voir le curseur de hausse bien au dessus, la mire centrée et ses deux renforts latéraux. Sur la photo 2, la mire est bien positionnée dans la hausse la prise de visée est bonne. Sur la photo 3, le renfort gauche du bloc de mire est aligné avec la hausse et induira une erreur de tir conséquente. Sur ces photos claires, l'erreur parait évidente, dans un stand de tir couvert et pas forcément bien éclairé, elle l'est un peu moins. Inutile de préciser ce qu'il en est sur un champ de bataille au crépuscule.

3

La hausse est identique aux autres modèles 38. La planchette est graduée de 100 à 2000 mètres. Elle possède un creux à l'avant qui est probablement usiné pour pouvoir démonter la planchette plus facilement. Le numéro de série est frappé sur le curseur et sur l'arrière de la planchette.

Tout comme le boitier de culasse, la sous garde elle aussi provient de plusieurs origines. Celui de notre modèle est certainement une fabrication turque. Pas de marquage impériaux Allemands, pas de marquages osmanli des modèles 1903 ottomans qui seraient de toute façon trop courts pour ce boitier 98. Seulement un marquage simple et deux vis de fixation. Rappelons que sur notre modèle 38 standard, la sous garde provient tout simplement d'un gewehr 98 avec marquages impériaux Allemands dont les contres vis sont présentes.

Sur notre modèle, la crosse semble assez énigmatique ou atypique. C'est un peu ce qui caractérise tous les modèles turcs modifiés ou non.

Notons un battant de grenadière latéral usiné dans le bois type karabiner 98. Cependant, le passage de sangle de la grenadière à l'avant n'est pas latéral. De plus, un passage de sangle est vissé en supplément sous le passage latéral en partie arrière de la crosse (les deux vis, assez brutes et sans marquages sont sûrement des fabrications turques tardives). Le ressort de grenadière semble avoir été déplacé. Un usinage avec la même forme est obturé 1cm plus loin que notre ressort en place.

La plaque de couche de notre modèle possède 3 vis de fixation dont deux qui ont un marquage impérial allemand et la dernière, brute, plate et sans marquage. Ces données ne sont donc pas à prendre comme une science exacte car plusieurs modèles courts n'ont pas toutes ces caractéristiques (passage de sangle latéral, creusement de ressort, plaque de couche à 3 vis). L'embouchoir est du même type que tous les autres fusils turcs/ottomans

Ce modèle court est celui qui se rapprochera le plus des fusils Mausers les plus connus (98k). Il possède un levier coudé, un passage de sangle latéral, chambré d'origine en 7.92x57 et un boitier 98 large ring. Ils sont d'un niveau de finition sensiblement inférieurs aux fusils Allemands mais restent néanmoins très robustes sur tous les points. La culasse est à la hauteur de n'importe quel équivalent allemand, tchécoslovaque ou yougoslave et fera le bonheur de n'importe quel tireur amateur de Mauser. La version courte n'est pas très commune contrairement au modèle standard mais elle est moins encombrante et plus légère.

contact

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER